Psychogénéalogie et iridologie

eye-691269_1920

Nous avons maintenant 80 ans de recul sur cette discipline qu’est la psychogénéalogie. Depuis mars 2011, la preuve scientifique a été apportée par un Professeur Suisse qui a démontré, en étudiant l’ADN de plusieurs générations, qu’un événement traumatique vécu par une personne peut se répéter aux générations suivantes. La psychogénéalogie étudie les symptômes et les traces laissées chez une personne qui sont en lien avec des situations traumatiques vécues par les ancêtres et cherche à donner du sens là où il est manquant.
Comment certaines situations vécues par des grands-parents peuvent-elles impacter les descendants ? Pourquoi les situations (trahison, abandon, mort tragique, mort prématurée, séparation, etc.) se répètent-t-elles ? Quels sont les symptômes les plus courants que l’on retrouve en fonction de la situation traumatique transmise ? Quel organe du corps physique est touché ? Quel type de maladies peuvent se développer conséquemment? Des réponses seront données à ces questions par Claudine Frugier qui se basera sur des cas concrets.
Quant à lui, Miguel de Sousa, naturopathe, présentera l’iridologie et la lecture du corps qu’elle permet. Cette technique de dépistage est utilisée depuis l’antiquité et elle a maintenant une cartographie établie par des médecins. En effet, l’état des organes d’une personne peut se lire dans son iris. Il renseigne, entre autres, sur la nature de son terrain, son équilibre acido-basique et les dysfonctionnements organiques. Le bilan iridologique est un outil très intéressant que beaucoup de naturopathes privilégient. Cette technique s’inscrit dans le cadre des médecines non conventionnelles et certaines mutuelles remboursent d’ores et déjà les consultations de naturopathie et d’iridologie. Miguel de Sousa gardera un temps pour répondre à vos questions au terme de son intervention.

Intervenants : Claudine Frugier, psychologue clinicienne et Miguel de Sousa, naturopathe.
Date : Vendredi 3 février de 19h30 à 21h30.
Lieu : Paris. Salle précisée ultérieurement.
Montant : 20 euros